Leamstramgram

La playlist pour déprimer

Publié le

Parfois, on ne sait pas pourquoi, mais on a juste envie de déprimer tout seul dans son coin et qu’on nous laisse tranquille. Cette playlist va te donner de quoi remplir l’océan de larmes autour de ton îlot de chagrin. Oui, je suis une poète.

Noooooooon je ne parle pas du cliché « Like si le jour tu souri mé la nui tt seul dan ton li tu pleur », mais pleurer ça fait du bien parfois, un bon petit bad des familles et c’est reparti.
A toute bonne déprime sa playlist, même si la musique adoucit les moeurs elle peut également bien bien bien les empirer si on choisit les bons morceaux. Sors tes Kleenex, c’est cadeau :

Je n’ai pas de mot pour décrire l’amour que je porte à la première chanson : To Build a Home de The Cinematic Orchestra. Donc je vais juste te laisser te poser couché sur ton lit, fermer les yeux, et profiter du moment.

 

 

Je continue avec un son qui commence un peu à dater mais qui est toujours aussi efficace : The Funeral de Band of Horses. 

 

 

Avec la musique qui suit tu vas aimer bader, parce que OUI c’est réellement un bonheur d’être triste en écoutant Free Fallin’ de John Mayer.

 

 

J’enchaîne sur un de mes groupes préférés de tous les temps (oui je sais il y a beaucoup de monde que j’aime d’amour dans la musique) qui n’est autre que The Kooks avec leur titre Seaside.

 

 

Il paraît qu’on a une langue merveilleuse, c’est pourquoi la suivante est une chanson en français, et pas des moindres, puisqu’on poursuit avec Le Tunnel d’Or d’Aaron.

 

 

Je finis en beauté avec Wild World de Cat Stevens, peut-être parce que je suis en train de re-regarder la série Skins et que, pour ceux qui l’ont vue, cette scène est TERRIBLE.

 

 

Voilà, cette playlist touche à sa fin, je n’ai pas été très loquace sur chaque morceau car j’estime que les écouter suffira à tout expliquer.
J’aime pas trop cette fin d’article psychomélodramatique, mais bon, ça va quand même plutôt bien avec le thème.
Et puis si tu préfères essayer de te remonter le moral en ce début d’année scolaire, cet article est fait pour toi.

Badement vôtre, Léa.